Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 22:36

Quand on aime , on ne compte pas .

Pour changer un peut de la semaine, je passe un week-end de mars sur le chantier pour faire un peu de fuste ......

 

En fait c'est pour accueillir Victor un ami rencontré l'été dernier lors de mon périple en Corse et désirant s'initier à l'art de la fuste que j'emprunte le chantier de Daniel (encore merci) le temps d'un week-end......

 

Victor qui est moniteur de plongée nous rejoint donc à Lafouillade (12) pour découvrir la pratique des premiers savoir-faire du fustier dans le but de se préparer au stage d'initiation de Thierry Houdart dont il a déjà lu les cahiers (étapes indispensables pour profiter pleinement de ce stage).

 

fustier victor taille

 

Après lui avoir montrer les outils du fustier, les équipements de sécurité et quelques bois taillés de la fuste en court, nous attaquons par les premières découpes à la tronçonneuse pour rentrer dans le vif du sujet .....entailles rondes sur quelques chutes pour commencer . Victor découvre les joies de la fuste et pour un homme poisson habitué à évoluer dans le grand bleu  il enregistre rapidement les gestes de taille ......

 

fustier victor geste

 

concentration et application .....

 

Puis, viennent les premiers essais au traçage à l'aide du compas à bulles, toujours des entailles rondes et quelques petits rondins avec lesquels Victor va réaliser une petite table pour mettre en application ces techniques sur quelque chose de concret.

 

fustier victor trace

 

 Après deux jours de "dur labeur", la table prend forme et surtout le fustier commence à ressentir le plaisir des réalisations en bois brut, le virus de la fuste a encore frappé !

 

fustier victor table

 

Et comme tout bon fustier qui se respecte, de longues discutions techniques s'engagent autour de la fuste préparant Victor pour son stage chez Thierry , prévu début juin, mais ça c'est une une autre aventure ....

 

fustier victor discute

Repost 0
Published by lefustiervoyageur - dans Stages de fustes
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 11:21

MAI 2008

   Jamais 2 sans 3 : retour à Lamazière Basse pour un autre stage de fuste chez Thierry H. . Cette fois-ci il s'agit d'apprendre à réaliser des constructions en bois empilés assemblées en queue d'aronde.


Nous commençons par tracer et tailler des assemblages en queues d'aronde simples sur des bois équaris , cette technique se retrouve depuis fort longtemps dans la construction en bois massif en Europe. Les premiers calculs de pente de traçage sur les bois qui ne sont pas tous de la même hauteur nous occupent bien.

 

Jon en grande discution avec Thierry, "il faut zipper ...."







  Une fois bien enregistré ces techniques, nous les adaptons pour travailler sur du bois rond avec toutes les nouvelles difficultés et calculs que celà engendre ...






 

Nous passons ensuite au plus important : l'assemblage en queue d'arronde avec épaulement qui permet de remédier aux problèmes d'etanchéité, de choix des bois (décroissance) sans être obligé d'équarir les bois en bout.

Le fameux épaulement ...

Les trois jours de stage passent rapidement, et les fustiers présents font connaissance et discutent toujours autant "technique", la passion de la fuste est toujours aussi forte .


Un grand merci à Jerôme L.  fustier de Corèze (19) qui nous a hébergés royalement dans sa superbe fuste "tout en un" (bureau-atelier-sanitaire-popotte-dortoir) sur son chantier de Saint-Angel.



Repost 0
Published by lefustiervoyageur - dans Stages de fustes
commenter cet article
15 juillet 2007 7 15 /07 /juillet /2007 20:39

AOUT 2006

Retour à la case départ pour un nouveau stage à l'association bois sacré, cette fois-ci pour apprendre à réaliser une ferme en bois rond et également pour étudier quelques techniques d'utilisation des poteaux dans une construction en bois brut.

C'est avec beaucoup de plaisir que je me suis à nouveau retrouvé à Lamazière en compagnie de Thierry Houdart pour suivre sa formation charpente et poteaux. Le stage est tout aussi passionnant que le premier et tous les fustiers  présent y apportent leurs expériences, la partie charpente est relativement dense et les calculs nécessaire pour le dessin de l'épure font fumer quelques cerveaux. Puis vient le moment crucial du traçage de la-dite épure et surtout du report des traits sur les bois ronds : c'est l'usine à gaz .......

Tout le monde s'essaie et trace une partie de la ferme, ensuite les bois préciséments placés sont descendus du plateau de travail et la taille commence. Les coups de ciseaux, de scie égoïne et autre découpes à la tronçonneuse demande beaucoup plus de précision que pour nos entailles habituelles. Viens alors le moment de l'assemblage et le plaisir de voir cette ferme en bois brut prendre forme.

 

La technique mise en application tient ses promesses, le résultat est positif, la ferme est equilibrée, et l'assemblage est solide.

Les jours suivants sont consacrés aux poteaux dans les constructions en bois brut avec les avantages que leur utilisation apporte notament pour varier les assemblages bois couchés et bois debouts, pour marier le bois brut et le remplissage avec d'autres matériaux ouvrant alors de nouvelles possibilés d'architecture pour les fustes .

Repost 0
Published by erik (81) - dans Stages de fustes
commenter cet article
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 14:13

Avril 2005

Enfin le stage tant attendu à l'association Bois sacré en Corrèze (19), cette fois-ci je rentre dans le vif du sujet avec une grande question : comment vais-je savoir construire une fuste en 6 jours ? Le stage est très intensif, mais évidement celà n'est qu'un tremplin , mais quel tremplin, merci Thierry !

Les cours théoriques s'enchainent en alternance avec les exercices pratiques et les discutions questions/réponses, les journées sont biens remplies tout comme les têtes d'ailleurs . Les traçages, les entailles, les astuces se suivent mais ne se ressemblent pas, les possibilitées offertent par la fuste semblent infinies. A la mode, l'entaille tête de bélier sur laquelle nous faisons nos premières armes, puis la tête de renard et ainsi de suite .... ...

Ma première "tête de bélier"

 

 

Malgrés les premiers jours sous la pluie, ce stage est un vrai plaisir et l'ambiance est très bonne nous partageons tous cette même passion du bois et les amitiés se lient. Les nouveaux fustiers Pascal B. , Eric P. , Pascal P. , Bernard D. , Thomas S. , Franck M. , Erik C. , Jérome L.

Repost 0
Published by erik (81) - dans Stages de fustes
commenter cet article

Le Fustier

  • : lefustiervoyageur par Erik(81)
  • lefustiervoyageur par Erik(81)
  • : Partager ma passion pour les fustes au travers de differentes réalisations ....
  • Contact

Bonjour à tous, amis fustiers ou autres visiteurs bienvenue sur mon espace personnel où vous trouverez des informations sur mes réalisations en bois brut ainsi que des articles à propos des chantiers de fuste sur lesquels j'ai travaillé ...........bonne visite .............

Articles Récents